Droit à la déconnexion à la Métropole de Lyon ? (tribune de mars 2018)

Le digital est désormais partout.

Si, dans le secteur privé, des dispositions législatives ont imposé des « garde-fous » pour éviter qu’il ne s’immisce dans la vie privée des salariés, il n’existe pas de cadre normalisé dans la Fonction Publique !

L’objectif du droit à la déconnexion consiste à permettre aux agents de concilier vie personnelle et vie professionnelle. Pour cela, ils doivent avoir la possibilité de ne pas se connecter aux outils numériques et de ne pas être contacté par leur employeur en dehors de leur temps de travail (congés payés, jours de RTT, week-end, soirées…).

Certaines collectivités, préoccupées par la dérive de l’intrusion professionnelle dans la vie personnelle et familiale qui peut conduire au burnout, possèdent des dispositifs exemplaires du type « mode d’emploi à la déconnexion ».

Officiellement, la Métropole de Lyon indique être sensible à ce sujet important sur lequel elle veut réfléchir avec les représentants du personnel pour la mise en place d’un dispositif  adapté.

Insidieusement, des techniques de synchronisation des smartphones personnels sont suggérées aux agents pour recevoir leurs mails, disposer de leurs agendas et enregistrer leurs contacts professionnels ! ! ! ! !

Droit à la déconnexion Métropolitaine : Il est temps de ne plus déconner !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *