Réforme de la fonction publique, le recours accru aux contrats… (tribune d’avril 2019)

Contrats « de projet » et recours accru aux contrats sur des temps non-complets… c’est ce que prévoit le gouvernement dans son projet de loi.
Pour la CGT, le principe de l’égalité d’accès à l’emploi public constitue un des éléments du socle républicain, le concours est le seul garant de l’égalité d’accès à la Fonction publique.
Les arguments des promoteurs du projet de loi sont d’une pauvreté affligeante : « liberté des managers », « fluidité », « souplesse ». Bref, des formules toutes faites ne reposant sur aucune base étayée.
Le recours accru au contrat, c’est l’inflation de la précarité, déjà trop présente. Un agent sur 5 travaillant dans la Fonction publique est contractuel, et les femmes sont les plus nombreuses à subir le non-titulariat et les plus précaires des contrats leurs sont réservés…
Alors non, n’acceptons pas ce projet de réforme !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *